Song: Francky

This catchy little song comes to us from Quebec artist Marième. It has been playing on the radio all summer, currently occupying ninth position on the French radio’s top song count down. So enticing, I am sure that as soon as you hear it, you will fall in love as Quebec did. Marième also has the perfect tone of voice for these deceptively light-hearted lyrics, which carry a darker message: inequality, poverty, injustice and the cycle of misery that it often entails. Yet the song is all but depressing. Lyrics (with help) below.

FRANCKY

Paroles

Francky, même si (even if) la vie n’est pas si facile (easy)

Faut pas lui tourner le dos ( don’t turn your back on it, don’t give up)

Francky, même si la vie n’est pas si facile

Tu sais, c’est pas ta faute

 

Francky aimait se balader (to wander, to have a stroll, a ride)

Dans les quartiers (neighborhoods), à vélo

La liberté de la rue, c’était bien plus (way more) rigolo (fun)

Que le vacarme (racket) dans sa maison

Quand son papa rentrait du (came back from) boulot (work)

Ou les bang! Bang! Bang!

Quand sa maman prenait un verre (had a glass) ou deux de trop (too many)

(Tu sais…)

 

Francky, même si la vie n’est pas si facile

Faut pas lui tourner le dos

Francky, même si la vie n’est pas si facile

Tu sais, c’est pas ta faute

 

Francky voulait faire comme (imitate, follow) les grands

Les bandits, les héros

Comme ceux (those) qui (who) avaient les sous (the cash)

pour tout ce qu(all) il y a de plus beau (finest)

/poor too ski at plü bow/

Et ça, il le (it) voulait lui aussi (too)

Quitte à (even if it meant) risquer la taule (jail) et les barreaux

Ça fait que …

Bang! Bang! Bang!

Dans le sac à dos (backpack)

Cours, sauve qui peut (every man for himself), v’là (=voilà, here comes) la PoPo (police)

(Tu sais…)

 

Francky, même si la vie n’est pas si facile

Faut pas lui tourner le dos

Francky, même si la vie n’est pas si facile

Tu sais, c’est pas ta faute

 

Francky avait la vie devant lui

Et envie (desire to) de rêver gros

De* parcourir (to travel) le monde dans les airs, en taxi, en limo  

*”de” here comes from (avoir) envie de, to feel like

Mais le destin a choisi autre chose (something else)

Et la chance faisait partie (was part of) du complot (plot)

Et ça fait…

Bang! Bang! Bang!

Quand le marteau

Frappe (hits) le temps jeté à l’eau (thrown into the river, spent for nothing)

Tu sais…

 

Francky, même si la vie n’est pas si facile

Faut pas lui tourner le dos

Francky, même si la vie n’est pas si facile

Faut pas lui trouer (pierce, as in puncture) la peau*

*Trouer la peau refers to killing or being killed by bullet

About author View all posts

Marie

1 CommentLeave a comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Blue Captcha Image
Refresh

*