Are you Advanced?

Vachement maigraillonne!


I am sorry I haven’t been very good at posting lately. This is due to a very demanding new job, which I love, but which also leaves me almost no personal time for the moment. However this won’t last! And I’ll be back because teaching French is my passion.

In the meantime, here is a little story in French of a language misadventure I had in France a few years ago. I copied it below explaining words that might be more difficult to an advanced-but-not-yet-there reader:

En tant que Canadienne, il y a de cela quelques années, je me trouvais à Paris à travailler sur un projet. Il y avait là quelques jeunes stagiaires qui semblaient me snober, et en particulier l’une d’elles, une longue fille émaciée qui fumait à la chaîne en me lançant tout un tas de petits cailloux du regard chaque fois qu’il se posait sur moi. Pendant toute la journée, j’essayai de passer outre. J’attribuai cette hostilité à ma nationalité – c’est malheureux mais c’est parfois comme ça… à cause de l’accent. Il y a aussi que les cultures françaises et canadiennes diffèrent, et je spéculai que je devais agir de manière choquante sans m’en rendre compte. J’essayai en vain de modifier mon comportement. Or elle continuait de me dévisager. Ceci dura toute la journée. Le soir, on avait organisé un petit cocktail et quelle ne fut pas ma surprise de la voir tanguer vers moi, un verre dans une main et une cigarette dans l’autre. Je lui fis un grand sourire, regrettant immédiatement mon geste: et si c’était là un faux-pas de plus de ma part? Cependant, elle se mit à me parler. Au bout d’un moment, alors que nous avions commencé à briser la glace, elle me lança, sur le ton des confidences:
“Tu fais vachement maigraillonne!”
Je restai bouche-bée. Comment réagir à une chose pareille? Je pensai: “Bon, je sais que je n’ai pas tous les attributs de Marilyn, mais j’ai quand même quelques formes! De là à me traiter de maigre!” Maigraillonne m’apparut pire encore que maigrichonne. Peut-être par le son “rail” qui fait penser à “voie de chemin de fer”, image peu flatteuse. Et ceci venant d’elle, qui n’était pas un modèle de forme physique, en plus! J’étais déroutée. Était-ce un compliment en France? Et si oui, quelle étrange remarque. Pourtant la jeune femme poursuivit sur sa lancée, soudain animée et souriante:
“Ouiiiiii tu sais comme dans slip leusse assis à teule!”
Mon cerveau effectua en quelques secondes une petite gymnastique et la lumière se fit:
“Ah! Tu veux dire Meg Ryan!”
Oui, c’était ça. Et c’était, en réalité, bel et bien un compliment: tu fais vachement Meg Ryan.

(Je tiens tout de même à préciser que ceci se passait avant les chirurgies plastiques récentes de l’actrice).

tu fais vachement maigraillonne

This text uses the Passé simple along with the Imparfait; it is the equivalent of Passé composé.

En tant que (as a) Canadienne, il y a (ago) de cela quelques années, je me trouvais à Paris à travailler sur un projet. Il y avait là (there were/ one could find there) quelques jeunes stagiaires (trainees) qui semblaient me snober (appeared to be giving me the cold shoulder), et en particulier l’une d’elles, une longue fille émaciée qui fumait à la chaîne (who chain-smoked) en me lançant (while firing) tout un tas de petits cailloux (pebbles) du regard (with her eyes) chaque fois qu’il se posait (landed) sur moi. Pendant toute la journée, j’essayai (tried) de passer outre (ignore it). J’attribuai (awarded = explained) cette hostilité à ma nationalité – c’est malheureux mais c’est parfois comme ça… à cause de l’accent. Il y a aussi que (there’s also the fact that) les cultures françaises et canadiennes diffèrent, et je spéculai que je devais (must be) agir (acting) de manière choquante sans m’en rendre compte (without realizing it). J’essayai en vain (to no avail) de modifier mon comportement. Or (yet) elle continuait de me dévisager (to stare). Ceci dura (went on) toute la journée. Le soir, on (someone, everybody) avait organisé un petit cocktail et quelle ne fut pas ma surprise (you can imagine my surprise) de la voir tanguer vers moi (rock towards me), un verre dans une main et une cigarette dans l’autre. Je lui fis (fis = faire) un grand sourire, regrettant immédiatement mon geste: et si c’était là (and what if this was) un faux-pas de plus (once more) de ma part? Cependant, elle se mit (mit = mettre) à me parler (started to talk to me). Au bout d’ (after a ) un moment, alors que (when) nous avions commencé à briser la glace (break the ice), elle me lança (lança = lancer = pitched), sur le ton (like) des confidences:
“Tu fais vachement maigraillonne!” (You give off the impression of being really maigraillonne – scrawnyfied)
Je restai (was left) bouche-bée (speechless). Comment réagir à une chose pareille (such a thing)? Je pensai (pensai=penser) : “Bon, je sais que je n’ai pas tous les attributs de Marilyn, mais j’ai quand même (still have) quelques formes! De là à (that’s a long way from saying me traiter de maigre (skinny/scrawny)!” Maigraillonne m’apparut (apparut= apparaître = appeared to me) pire encore (worse yet) que maigrichonne (scrawny). Peut-être par (from) le son (sound) “rail” qui fait penser à “voie de chemin de fer”, image peu flatteuse (somewhat derogatory). Et ceci venant d’ (coming from) elle, qui n’était pas un modèle de forme physique, en plus (on top of it)! J’étais déroutée (so confused). Était-ce un compliment en France? Et si oui, quelle étrange remarque. Pourtant (however) la jeune femme poursuivit (poursuivit= poursuivre= continued) sur sa lancée (on her momentum), soudain animée et souriante (smiling):
“Ouiiiiii tu sais comme dans slip leusse assis à teule!”
Mon cerveau effectua (effectua = effectuer = make) en quelques secondes une petite gymnastique et la lumière se fit (fit = faire = I saw the light):
“Ah! Tu veux dire Meg Ryan!”
Oui, c’était ça. Et c’était, en réalité, bel et bien (in fact) un compliment: tu fais vachement Meg Ryan.

(Je tiens tout de même à préciser que ceci se passait avant les chirurgies plastiques récentes de l’actrice).

About these ads

6 thoughts on “Vachement maigraillonne!

  1. Felicitations on your new job – but on a selfish level, I do miss your wonderful posts! Hope you will manage to continue, even if the posts are less frequent.

    Best wishes Laura

  2. Dear Marie-Francoise,
    I read with so much pleasure and interest your posts. I recently shared your blog’s name with few friends of mine interested to practice and improve their French. It’s such a treat to follow each topic you launch in the blog, I can’t stop myself being amazed by your such professional, passionate and dedicated work. Thank you so much for this.

    … and congratulation for your new job, and thank you for sharing this good new with us!

  3. Pingback: Livraison de… | Oui, c'est ça!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s